http://www.alainfrankrosenberg.com/sitemaps/Reflexions.xml ht
alainfranck
2010 est là et les problèmes auxquels l'humanité est confrontée sont  "solutionnés" par les mêmes hommes qui les ont engendrés en 2009.

Tant que dans les écoles, les décideurs de programmes auront pour motivation leurs propres intérêts plutôt que l'intérêt de tous, nous n'aurons pas une démocratie au sens de son intention première mais une technocratie où le vote sera celui des moutons et non celui du  libre choix. Bref, il suffit de comprendre qu'en laissant les enfants dans l'ignorance, on fait d'eux des citoyens manipulés par ceux qui en "savent" un peu plus.

Vu sous cet angle, nous comprenons alors pourquoi des sujets clés pour la compréhension de la civilisation dans laquelle l'enfant et l'ado vont évoluer sont soigneusement évités dans nos écoles. L'écologie, les droits de l'homme, les objectifs de la France, le fonctionnement de nos institutions, la laïcité et la religion...

Les uns favorisés, vont à la longue comprendre les tenants et les aboutissants de ces thèmes, et les autres, moins chanceux, resteront avec les peurs primaires qu'engendrent les confusions et l'incompréhension de ces sujets.

Quand les gens ont peur, ils réagissent au lieu d'analyser. Ils sont esclaves de l'ignorance.
Ainsi, toutes les méthodes efficaces d'éducation sont utilisées  dans les établissements privés mais rarement dans les établissements publics. Elles sont de plus en plus adoptées dans des pays jeunes qui ne sont pas encore sous le joug absolu des grands dirigeants économiques mondiaux. L'espoir viendra peut-être des ces pays qui préparent un avenir de liberté pour leurs peuples.

Car en fin de compte, c'est bien de cela dont nous parlons. L'homme va-t-il rester paralysé par les ombres de son passé à cause de ses habitudes qui laissent un petit nombre protéger ses acquis ou va-t-il se libérer de ses liens et se laisser une bonne fois pour toutes comprendre qui il est  ?


Samedi 30 Janvier 2010 Rédigé par Alain-Frank Rosenberg le Samedi 30 Janvier 2010 à 16:31