http://www.alainfrankrosenberg.com/sitemaps/Reflexions.xml ht
alainfranck
Une [loi extrêmement importante]urlblank:http://www.ericroux.com/Du-danger-de-la-reforme-psychiatrique_a102.html pour nos libertés individuelles est sous médiatisée alors que certains faits divers sans intérêt pour l'utilité publique sont sur-médiatisés. Notre vision du monde, si nous utilisons les canaux d'information, est myope. Persister dans sa réflexion jusqu'à obtenir la perspective dans le temps de nos décisions et de nos actions d'aujourd'hui, plus encore que nos analyses du passé, est l'acte indispensable des responsables constitutionnels.

Nos prédictions pour nos libertés futures devraient prendre une place aussi importante que celles faites pour l'état de notre planète de demain. Il devrait y avoir une "écologie" de la liberté comme il existe un grenelle de l'environnement pour protéger  nos ressources naturelles et vitales et le patrimoine que nous allons léguer aux futures générations.

Quand les décrets font appel à des lois ou des organes de l'état d'exception, quand la décision d'un seul serait souveraine sur tous les autres avis, on donne un pouvoir au potentiel liberticide énorme à une autorité.

Le psychiatre, si personne ne fait rien, va jouir de ce pouvoir. Sans parler de ses compétences, quelle est l'idée qui pousse la nomination d'un homme au-dessus des lois, de la justice et de la police.

Il n'y a pas à fournir un grand effort de réflexion pour s'apercevoir du danger qu'une telle disposition représente ni d'avoir lu les auteurs de science fiction les plus célèbres pour imaginer le type de société que cela pourrait engendrer.

Derrière cette proposition, ne nous y trompons pas, sous-médiatisée, il y a les intérêts privés que cela favorise. Et on sur-médiatise les faits divers qui démontreraient pourquoi cette mesure d'exception est indispensable bien qu'elle soit contraire à la constitution.

Ainsi sans qu'il soit besoin de multiplier les exemples, il y a ceux qui essayent de faire vivre les gens dans la myopie et ceux qui veulent rendre la conscience à ceux qui peuvent encore faire l'effort de constater pour eux même, que la vérité est toujours préférable aux mensonges. Ces derniers sont donc attaqués parce qu'ils vont à l'encontre de ce que veulent les premiers.

Mais la vérité, bien que combattue, finit toujours par l'emporter. Il suffit donc que l'on soit, mes amis, toujours plus nombreux à la porter et l'apporter.

Mercredi 30 Juin 2010 Rédigé par Alain Rosenberg le Mercredi 30 Juin 2010 à 20:51