http://www.alainfrankrosenberg.com/sitemaps/Reflexions.xml ht
alainfranck

Je m'interroge sur ce qui sépare les croyants et les non croyants. S'affirmer dans une de ces catégories est presque impossible.


Le chemin qui mène à la certitude ne se parcourt qu'après avoir observé, or le croyant, dans l'esprit populaire, se définit comme une personne dont la foi le prive d'observation.

Le non-croyant, toujours dans les concepts contemporains, est celui qui, doté d'un esprit cartésien et scientifique, recherche la vérité par l'étude du monde tangible, observable au moyen d'instruments de mesure de la matière, du temps, de l'espace et de l'énergie, ceci étant censé remplacer le fait d'être croyant.

Aucun de ces concepts ne reflète la position croyant ou pas ; en fait ces termes ne désignent rien.

Être croyant ou pas, là n'est pas la question.

Avoir des valeurs et les respecter, ne pas juger les autres mais les comprendre, être capable de se remettre en question, toutes ces qualités, pour n'en citer que quelques-unes, définissent en fait ce que l'on cherche à établir en catégorisant injustement en deux clans les croyants et ceux qui ne le sont pas.

La croyance en soi, en dieu ou en autre chose, n'est pas un don mais une démarche, une conquête de la sagesse qui permet de vivre son existence en harmonie avec les autres. Nous sommes tous croyants mais les croyances des uns sont un pas de plus vers le bonheur et la croyance de certains un pas de plus vers le malheur.

On ne nait pas croyant de nature, on le devient selon son histoire ou ses racines. Mais la connaissance de soi est la clé qui permet d'être le meilleur croyant qui soit. Comment d'ailleurs pourrait-on être croyant sans cette démarche ?

Et celui qui ne croit plus en rien, s'est tellement éloigné de lui-même qu'il ne peut croire en quelque chose car la vie l'a trop malmené. Il est de fait un croyant qui ne croit en rien. Cela est sa croyance.

Il reste donc à chacun de trouver la voie qui le mènera à la connaissance de lui-même pour découvrir si sa croyance est vraie ou fausse, une vertu ou pas.

La méthode Dianétique de Ron Hubbard est la meilleure que j'ai trouvée. Pas besoin d'y croire pour le constater. Le livre en vente ici.

Jeudi 4 Octobre 2007 Rédigé par Alain-Franck Rosenberg le Jeudi 4 Octobre 2007 à 01:04