http://www.alainfrankrosenberg.com/sitemaps/Reflexions.xml ht

alainfranck

Savons-nous où nous allons ? Il semble que l'on essaye de s'organiser en corps social sans savoir ce que l'on attend de nous : le citoyen.



Il serait impensable d'organiser une activité correctement sans savoir ce qu'elle serait sensée produire en biens ou en services.

Il nous manque l'essentiel, ce autour de quoi un ensemble de personnes peut se rassembler et s'enthousiasmer: des objectifs et des plans pour les atteindre.

Les politiques traitent les problèmes des uns et des autres sans avant tout mettre en avant l'objectif final de l'ensemble des groupes de la nation. Ces problèmes sont réels et ils est important de savoir comment les traiter, mais lorsque ces derniers prennent en importance le pas sur les objectifs que nous poursuivons, ils ne feront que de s'intensifier, peu importent les solutions envisagées et mises en place.

Rien dans la vie d'une personne ne remplace son envie d'obtenir ce qu'elle poursuit que ce soit en termes de réussite sociale ou en termes de satisfaction personnelle : son épanouissement en dépend.

Lorsqu'elle n'aura plus d'ambition pour elle, sa famille, son club ou le monde dans lequel elle vit, elle perdra, peu importent les bonnes paroles ou l'aide que l'on souhaiterait lui apporter.

Il en va de même d'un ensemble de gens liés par le travail, le sport ou l'art. Il en va de même d'une nation. La notion de volonté ne peut s'extraire de l'équation.

La grandeur d'une culture dépend donc de ses rêves.

J'attends les leaders de la nouvelle génération qui nous feraient rêver, non pas au moyen de paradis artificiels, mais grâce à leur capacité fédératrice, pour nous entrainer vers la création d'une civilisation nouvelle où la liberté serait comprise par tous pour ce qu'elle est : PAIX sur terre entre les nations, entre les races et entre tous les hommes peu importent leurs croyances.

Voici déjà un but qui mobiliserait ?

Que faudrait-il alors faire, comment faudrait-il s'y prendre pour l'atteindre ? Voici des questions auxquelles un politique devrait répondre.

Nous savons très bien faire les guerres à tous les niveaux (militaires, sociales, civiles, familiales, personnels, etc.. ) et il semble qu'il soit plus difficile de savoir faire la paix.

Si l'homme connaissait des techniques pour faire la paix aussi sophistiquées que toutes celles qu'il emploie pour faire la guerre, nous aurions beaucoup plus de LIBERTÉ.

Il semble que l'Homme se soit spécialisé depuis trop longtemps dans l'art de faire des guerres en tous genres (poussé par son esprit belliqueux ou de conquête ?). Il serait temps qu'il se spécialise dans des techniques à des fins de paix.

Peut-être demain aurons-nous, avec nos nouveaux leaders, un ministère de la PAIX. A suivre...
Samedi 7 Avril 2007 Rédigé par Alain-Franck Rosenberg le Samedi 7 Avril 2007 à 00:33

Je rêve de leaders qui sauront sortir des archaïsmes de la logique d'opposition qui façonnent notre pensée depuis plus de 2500 ans. De leaders assez charismatiques pour nous guider sans aucun "isme" , y compris le centrisme qui n'est que le résultat de thèses et d' antithèses sociales et économiques.


Je rêve de ceux qui j'espère, naitront de nos nouvelles générations et qui aimeront assez leurs prochains pour les éclairer vers des buts plus généreux que ceux qui consistent à exciter les jalousies et les peurs, les culpabilités et les cupidités.

Je rêve de leaders assez forts pour concilier les hommes et les faire changer d'état d'esprit aussi rapidement que les technologies du futur l'exigent. Le philosophe d'hier était celui qui prenait le temps de réfléchir, le sage de demain est celui qui saura agir assez vite en face de l'urgence à laquelle il lui faudra faire face et auquel les autres se rallieront.

Une faible minorité a intérêt à la révolution et une faible minorité a intérêt à protéger le statut quo. Une grande majorité aspire au bonheur et est apte à bien comprendre le nouveau monde qui l'entoure.

Je suis étonné et admiratif de tous ceux qui créent sur Internet un nouveau mode d'expression qui à lui seul est une nouvelle forme de culture para-planétaire.

C'est pour ces deux raisons que j'ai créé mon blog : pour faire partie de cette culture extraordinaire, de ce nouveau mode d'expression civilisateur.

Et pour trouver les leaders qui devront composer le nouveau monde et le diriger pour le bien de tous.
Vendredi 6 Avril 2007 Rédigé par Alain-Franck Rosenberg le Vendredi 6 Avril 2007 à 23:39
1 ... « 3 4 5 6