http://www.alainfrankrosenberg.com/sitemaps/Reflexions.xml ht
alainfranck
La révolution technologique des 10 dernières années va nous donner de nouvelles structures sociales comme à chaque fois qu'au cours d'une civilisation des découvertes majeures changèrent les modèles économiques des sociétés. Que ce soit la découverte du feu, de l'écriture, des moyens de locomotion, avec la machine à vapeur ou plus récemment, l'ère industrielle avec l'utilisation de l'électricité puis de l'informatique, tous ces bonds technologiques transformèrent les habitudes du vivre ensemble. Aujourd'hui Internet permet une mondialisation des rapports humains comme jamais auparavant et les révolutions du printemps arabe 2011 n'ont pu avoir lieu que grâce à ce nouveau moyen de communication.

Il est donc tout à fait normal que l'on assiste en 2012 à la fin d'un modèle de société et à la naissance d'une nouvelle donne. La crise financière dans laquelle nous semblons être plongés ne concerne en fait que des modes de fonctionnement devenus obsolètes. Comme les feuilles mortes tombent de l'arbre pour laisser place aux nouvelles pousses, les structures sociales laissent place à de nouvelles organisations.

La relativité du temps.

Il faut aussi comprendre que 10 ans dans l'histoire de l'humanité sur terre, c'est une étincelle à l'échelle du temps qui mesure des millions d'années d'évolution. Le changement est donc extrêmement rapide et sa vitesse excessive. Ceci entraîne une souffrance de l'humanité dont nous entendons les cris chaque jour dans les nouvelles. Il est impossible de comprendre ce qui nous arrive si nous n'intégrons pas des mesures temporelles relatives à ce que nous désirons comprendre. La mesure individuelle du temps se passe sur 80 ou 90 ans, la mesure familiale sur plusieurs générations, la mesure nationale sur des siècles, l'humanité sur des millions d'années et la vie sur l'infini des temps si nous considérons l'âge de cet univers ou la notion d'une force divine, architecte du tout.

Nous pouvons avoir un vertige temporel à contempler ces horizons de durée si éloignés de nos conceptions du temps immédiat. Pourtant, si l'on veut comprendre l'anatomie des évènements, il nous faut les regarder à travers ces multiprismes de temps.

Et ceci nous sert à quoi?

Avant tout, à rester optimistes! L'arrivée des chemins de fer a été pour certains un combat. La rapidité de la transmission des nouvelles entraîna la chute de la Bourse qui vivait sur la confidentialité des informations de ce qui se passait à l'autre bout du monde; ceux qui contrôlaient l'information gagnaient en Bourse. De nos jours, ceux qui utilisent les robots informatiques pour trader contrôlent les marchés financiers. Tous ces aléas de la vie finissent par donner naissance à quelque chose de mieux mais peut-être pas de nos points de vue de mortels. Il faut se reculer et regarder le tableau sur l'échelle de temps qui convient, une échelle qui comprend le passé et le futur, pour capter la signification de ce que nous vivons dans le présent.
Il se peut que les temps soient rudes pour certains alors que d'autres plus chanceux auront le vent en poupe. A la fin cependant, tout comme la révolution industrielle, le chemin de fer ou l'avion, les technologies finiront par bénéficier à tout le monde.

Et si on reste pessimiste après cette lecture?

Nous vous conseillons alors de lire du zéro à l'infini de Ron Hubbard. Un livre remarquable qui vous emmènera sur les rives inexplorées de l 'esprit humain, qui découvre-t-on- a un potentiel de créativité et d'adaptation tout à fait insoupçonné. Il vous fera passer une bonne année 2012.

Jeudi 5 Janvier 2012 Rédigé par Alain Rosenberg le Jeudi 5 Janvier 2012 à 15:34

Commentaires

1.Posté par marie jo grandjean le 19/01/2012 00:10 (depuis mobile)
Bravo ! Our search for Author: *claude jasmin*, brought up 84 title(s). Sorting by *Title Ascending*. Tu dedramatise bien les s
ituations ! Amitiés. MJ




Bravo ! Tu dédramatises bien les situations ! Amitiés. MJ





Nouveau commentaire :